Skip to content

Gallo recycling annonce son arrivée à Harnes

Le groupe Galloo Recycling vient de signer le bail avec la CALL, une étape majeure qui lui permet de préparer la phase de construction de son projet d’installation de recyclage à Harnes.

Entreprise emblématique du recyclage de métaux ferreux et non ferreux en Europe occidentale, la société Galloo a été fondée en 1939 par Joseph Galloo à Menin en Belgique. Cette ETI de 720 salariés et qui affiche un CA de 700 M€, possède aujourd’hui une quarantaine de sites, dont 25 en France. 

Dès 1996, Galloo décide la création d’une filiale spécialisée sur le recyclage des plastiques techniques issus du recyclage des automobiles et de l’électroménager et de l’électronique : l’usine Galloo Plastics voir le jour à Halluin (59) en 2000, et c’est le début d’une nouvelle aventure pour le groupe. L’entreprise qui affiche des résultats en constante progression, investit régulièrement dans ses unités. Ces 5 dernières années, Galloo a ainsi investi 150 M€ dont 40% sur le volet environnemental et 15% en R&D.

La directrice générale des services de la CALL, Marie-Francine François, ainsi que le directeur général du Groupe Galloo, Rik Debaere, ont signé le bail relatif à l’installation du groupe au Port de Harnes.

Le projet Harnésien.

 

La division Galloo Plastics existe quant à elle depuis 20 ans, date à laquelle le groupe a initié un vaste programme de recherche et développement sur les fractions non-métalliques issues du broyage des objets en fin de vie. Ce programme a permis la création d’une unité très spécialisée, dont la mission essentielle réside dans le recyclage à l’échelle industrielle de plastiques techniques post-consommation d’origine diverse. Depuis, Galloo Plastics est devenue une référence à l’échelle européenne dans ce domaine et Halluin en est le site vitrine.

Fort de cette expérience réussie, Galloo annonce son choix d’installer en région Hauts-de-France, à Harnes au cœur de l’Agglomération de Lens Liévin, une grande unité de préparation et recyclage de déchets d’activité économique (DAE) destinée à mobiliser le gisement de plastiques techniques disponibles. Cette unité innovante de production de plastiques techniques recyclés bruts traitera quelque 200 000 tonnes de DAE à l’année, pour être ensuite « raffinés » sur le site d’Halluin, grâce à une technologie éprouvée dont Toyota Japon s’est fait l’écho, pour l’avoir choisie et testée comme meilleure technologie disponible sur le marché mondial du recyclage de plastiques techniques. En France, cette technologie a également permis à Galloo d’être lauréat de l’appel à projet « Centre de Tri » de l’Ademe en 2021. En effet, le groupe ambitionne d’accroître le tonnage de plastiques techniques recyclés mis sur le marché, l’objectif étant d’atteindre 100% de plastiques recyclés en 2025.

Partager

Dans la même rubrique

Faites place aux entrepreneurs de demain !

220 jeunes issus des territoires de l’Artois se retrouveront le 23 mai 2023 de 9h30 à 16h00, au Louvre Lens Vallée, dans le cadre des Makersplace de Dreamakers, pour leur 1er rendez-vous “réseau” entre jeunes entrepreneurs !

*
*
*
*