Skip to content

Projet de Territoire : des premiers résultats dévoilés

Mardi 14 mai, Sylvain Robert, Président de la CALL, organisait une réunion publique sur le Projet de Territoire, aux côtés de nombreux élus de l’agglomération. L’occasion de restituer au public des résultats du questionnaire soumis ces dernières semaines aux habitants, d’échanger avec eux et de remercier les nombreux participants.

Le Président de la CALL a salué et encouragé l’implication des jeunes dans l’opération : 13,9% des sondés ont entre 15 et 29 ans. Une cible dont la CALL se préoccupe fortement puisqu’elle est pleinement concernée par le territoire de demain.

Un nouveau Projet de Territoire ?

La CALL a décidé de mettre à jour son Projet de Territoire de 2017. Ce texte va déterminer pour les années à venir les grandes orientations de développement de notre territoire et va ainsi impacter directement la vie de ses habitantes et habitants (identité économique, emploi et formation, mobilité, écologie, place des jeunes, vivre ensemble, etc.). Pour élaborer ce projet, les élus ont souhaité impliquer les habitants pour qu’ils puissent exprimer leur vision, leurs attentes, envies et besoins.

Les premiers résultats du questionnaire analysés

Cette enquête auprès des habitants et des salariés des entreprises de la CALL touche à sa fin. Une première analyse, portant sur un échantillon de 2450 réponses (plus de 3 300 questionnaires reçus à ce jour) a été rendue publique lors de ce temps d’échange organisé à Givenchy-en-Gohelle.

A titre d’exemple, de premiers résultats annoncent que 80% des sondés estiment que la vie sur le territoire est agréable, signe d’un attachement fort. Les habitants identifient par ailleurs trois priorités pour que le territoire réussisse pour tous : ils parient avant tout sur la mobilité, le développement économique et sur l’environnement. En effet, ils sont 18% à considérer qu’il faut agir en priorité sur la mobilité et 16% à vouloir favoriser l’emploi avant tout. En troisième position arrive l’environnement et la place de la nature. Ce chiffre démontre une volonté, dans un territoire au très fort passé industriel, de réinventer un modèle de développement plus vert et durable.

Des axes de travail

Réunis en séminaire, les élus de la CALL avaient, au préalable de la réunion publique, pu échanger sur ces résultats et les axes de travail qui en découlent. Ils se retrouveront à nouveau dans quelques semaines pour poursuivre ce travail collectif. Le temps pour les services de l’agglomération de terminer l’analyse des questionnaires et de croiser les éléments ainsi recueillis avec ses politiques publiques actuelles.

Partager

Dans la même rubrique

*
*
*
*