Skip to content

Paiements pour Services Environnementaux : La CALL rémunère les agriculteurs acteurs de la préservation de l’eau

A partir de 2024, la CALL rémunérera les agriculteurs volontaires, dont les parcelles sont situées sur l’aire d’alimentation de captage (AAC), et qui s’impliqueront dans la préservation de la qualité de l’eau. Explications.

L’agglomération de Lens-Liévin regorge de champ captant en eau, une trentaine au total situés aux 4 coins du territoire. En matière de protection de la ressource, la CALL poursuit ses efforts et s’allie désormais aux agriculteurs volontaires afin de préserver cette ressource saine et durable. L’enveloppe totale allouée au dispositif « PSE : Paiements pour Services Environnementaux » est d’1,5 million d’euros (70% financé par l’Agence de l’eau, 30% financé par la CALL).

Le principe

On le sait désormais, l’eau s’infiltre dans nos sols avant d’être pompée, puis consommée. Le traitement de l’eau après pompage est coûteux car de nombreux polluants peuvent toucher les aires d’alimentation de captage (surfaces sur lesquelles l’eau qui s’infiltre ou ruisselle participe à l’alimentation de la ressource en eau dans laquelle se fait le prélèvement). Azote, phytosanitaires font partie de ces polluants.

Afin d’accompagner les agriculteurs dans la démarche de diminution des utilisations de ces techniques agricoles, la CALL accompagnera financièrement tout agriculteur volontaire pendant 5 ans. La rémunération dépendra des résultats obtenus. Pour en bénéficier, l’agriculteur volontaire doit cultiver au minimum 1 ha situé sur l’aire d’alimentation de captage de l’agglomération de Lens-Liévin, sans forcément siéger sur celui-ci. De plus, un « bonus collectif » afin d’accompagner l’exploitant dès le début de l’opération (en 2024), sera octroyé pendant les deux premières années, et peut atteindre 52€/ha de l’exploitation totale de l’agriculteur (SAU), sous réserve qu’il engage minimum 50% de ses parcelles situées sur l’aire d’alimentation de captage.

Exemple

Un agriculteur cultivant 10 ha sur l’aire d’alimentation de captage décide d’engager toutes ses parcelles situées sur l’AAC. Il cultive au total 100 ha. Il bénéficiera donc de 5200€ de bonus collectif (52€ x 100 ha), les deux premières années de l’accompagnement. S’il parvient à atteindre les objectifs fixés en termes d’utilisation de produits phytosanitaires, d’herbicides, de taux d’azotes, un barème de notation permettra une rémunération. Meilleurs seront les résultats, meilleure sera la rémunération. Aucune sanction ne sera attribuée si les objectifs ne sont pas atteints. 

Pour permettre aux agriculteurs de peaufiner leurs pratiques (et donc de bénéficier de rémunérations), la CALL s’engage à accompagner les exploitants par des formations techniques, réalisées par des agronomes par exemple. Point fortement apprécié par les acteurs concernés.

Nos services se tiennent à votre écoute concernant ce dispositif jusqu'au 15 juin 2024 : renseignements, explications, accompagnements…
Votre contact :
Laetitia Ouziaux
Chargée de mission – Protection de la ressource en eau
louziaux@agglo-lenslievin.fr
03 21 790 576

Partager

Dans la même rubrique

Pass’sports 2024-2025, comment ça marche ?

Pass’Sports permet aux jeunes de l’agglo de bénéficier d’une réduction de 30€ lors de l’inscription à un club de sport du territoire participant à l’opération.

*
*
*
*