Skip to content

Dragons, griffons, licornes… Entre réalités et irréalités au Louvre-Lens

Les licornes, sphinx, dragons et autres griffons sont omniprésents dans le quotidien de l'Homme depuis des milliers d'années, pourquoi ? Le Louvre-Lens dévoile dans sa nouvelle exposition la fascination pour ces bêtes chimériques.

Autour de 250 œuvres, le musée propose de voyager à travers le temps pour conter l’histoire des plus célèbres animaux fantastiques, vieille de plus de 6000 ans. Représentés dans les foyers, sur les tableaux et sculptures, dans des films et livres, les animaux fantastiques ont toujours fasciné l’Homme. Un rapport passionné, sur fond d’irréalité… Nécessaire ? Pourquoi ? D’où viennent ces bêtes ? 

Ces animaux incarnent les forces de la nature : l’eau, le vent, mais aussi les ruisseaux ou les terres nourricières. Certains possèdent un visage, d’autres des mains, des jambes, des ailes, et ils sont, pour beaucoup d’entre eux, gigantesques. Mais l’apparence de ces légendes (en êtes-vous sûr ?) diffère selon les époques. Prenons l’exemple du dragon : bien qu’il ait toujours eu une apparence reptilienne, le dragon a connu plusieurs descriptions dans son existence. Il y a des siècles, l’Homme l’imaginait avec des ailes de papillon, ou sans ailes, avec une queue en tire-bouchon, lui donnait l’apparence d’un dinosaure, ou d’un « chat-serpent ». De nos jours encore, son apparence n’est pas clairement établie. En Orient, le dragon ne porte pas d’ailes, mais peut voler. En Occident, il vole, a des ailes de chauves-souris et crache du feu. 

L’exposition sera gratuite les 30 septembre et 1er octobre 2023.

Animaux fantastiques
À découvrir jusqu'au 15 janvier 2024
Du mercredi au lundi : 10h – 18h - fermeture des caisses à 17h15.
Fermeture du musée le mardi et certains jours fériés (1er janvier, 1er mai et 25 décembre)

Lire la vidéo
Partager

Dans la même rubrique

« D’une toile à l’autre », les femmes à l’honneur

Amateurs d’art et de cinéma, novices ou avertis, découvrez une sélection thématique d’œuvres au Louvre-Lens ou dans les galeries d’art du territoire et poursuivez la contemplation dans les cinémas de
proximité partenaires et les structures culturelles de l’agglomération.

*
*
*
*